Bildungsoffensive/Offensive de formation

Les plus petits découvrent les merveilles de la musique

Les plus petits découvrent les merveilles de la musique

Comme le prévoit la loi du Land de Berlin du 26 janvier 2004, les écoles de musique sont des institutions éducatives et culturelles qui doivent garantir l´égalité des chances dans l´accès à un cours d´instrument ou à une culture musicale. Si la réalité de cette égalité des chances est difficile á appréhender sur le plan qualitatif, quelques outils statistiques nous permettent de le faire sur le plan quantitatif. Les douze écoles de musique berlinoises totalisent 52.401 élèves (source : ministère de l´éducation, de la jeunes et de la science, 2012) pour une population de 3.513.026 habitants (source office de la statistique de Berlin-Brandebourg, 2012), soit un ratio de 1,49%. La population parisienne s´élève quant à elle à 2.274.880 (source INSEE 2011) pour un total d´élèves des conservatoire de 19.531 élèves ( source DAC 2012-2013), soit un ratio de 0,85%. Ces données sont en fait difficilement comparables car l´assiette des conservatoires parisiens ne repose en pratique pas sur l´ensemble de la population, puisque les adultes y sont très marginalement représentés : le ratio serait donc significativement supérieur s´il était rapporté à la population scolaire concernée (périmètre incluant les enfants de grande section de maternelle aux jeunes en études supérieures). Le taux de pénétration des écoles de musique berlinoises varie de 1 à 3% en fonction des arrondissements. Ainsi ne serons-nous pas étonnés de voir l´arrondissement aisé et parsemé de lacs de Stegliz-Zehlendorf, au sud ouest de Berlin, obtenir le meilleur score avec un ratio élèves de l´école de musique/habitants, de 2,9%. Le même phénomène peut être observé à Paris ou les 6eme et 8eme arrondissements culminent avec un taux de pénétration de plus de 2%. Un tel indicateur n´est donc pas tant le signe d´une quelconque démocratisation, que d´un habitus auquel la pratique musicale est intrinsèquement liée. Un pas sera franchi lorsque le taux de pénétration des conservatoires sera aligné sur celui le plus fort, montrant ainsi que les déterminismes sociaux auront été dépassés.

L´exemple de l´arrondissement de Marzahn-Hellersdorf, à l´est de Berlin montre ce qu´il est possible de faire en matière d´offensive de formation musicale. En novembre 2013, le bilan que tire Yvonne Moser, la directrice de l´école de musique Hans-Werner Henze, est considérable : « 6400 enfants ont bénéficié  depuis le début de l´offensive de formation musicale en 2010, d`une offre spécifique en matière de pédagogie musicale élémentaire. Au total, 174 cours d´éducation musicale précoce ont débuté en début d´année scolaire, pour environ 2000 enfants dans 30 crèches (Kitas) de l´arrondissement. Les familles bénéficient de la gratuité dans le cadre du programme de coopération entre institutions éducatives et écoles de musique. Une fois par semaine, ce sont 22 intervenantes et intervenants musicaux qui enseignent dans prés de la moitié des 70 crèches de l´arrondissement, faisant vivre aux enfants une expérience musicale personnelle et diversifiée : chant, danse, instrumentarium Orff. » Les bébés ne sont pas en reste avec « une demande croissante en matière de cours parents-enfants mise en place sur le site principal de l´école de musique, Maratstraße. Quatre après-midi par semaine, 14 cours sont proposés aux bébés et enfants de 6 mois à 6 ans. »

Un chiffre pour résumer cette « offensive de formation musicale » : en 2008, l´arrondissement de Marzahn-Hellersdorf comptait 10.995 enfants de 0 à 5 ans, dont 153 étaient inscrits à l´école de musique. Selon la maire de l´arrondissement, Madame Dagmar Pohle dans une conférence de presse du 9 septembre 2009, l´objectif de l´offensive de formation musicale est de permettre à chaque enfant de bénéficier, au moins une fois avant ses dix ans, d´un cours de musique. Rendez-vous en 2015 pour constater que les 11.000 petits enfants de Marzahn-Hellersdorf auront bien tous vécu une première expérience musicale.

Bis bald!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s